Télécommunications

Pin It

Télécommunications

TelecomeEn Polynésie française, tous les services nécessitant un lien vers l’international, tels que la téléphonie, la Télévision et l’Internet, transitent par des liaisons satellite.
Aujourd’hui, un grand nombre de ces services transite par le câble Tahiti-Hawaii baptiser HONOTUA.

Le secteur est en mutation depuis quelques années. L’internet connaît un essor rapide renforcé par la mise en service d’un câble sous-marin en 2010 (‘Honotua’ relie Tahiti, Moorea, Bora Bora, Raiatea, Huahine à Hawaii), en substitution aux liaisons satellites utilisées jusqu’alors.
Mana, filiale de l’Office des postes et télécommunications, opérateur historique détient l’essentiel du marché. Il existe d’autres fournisseurs comme VITI en ce qui concerne l’internet fixe. Environ 40 000 foyers sont abonnés à l’internet fixe. Un article paru dans une revue de presse métropolitaine annonce que la Polynésie Française est plus connecté que la France métropolitaine. Leurs études se sont basé sur un pourcentage de personne connecté à ceux qui ne le sont pas.
En 2013 est lancé le projet d’un second câble sous-marin, d’une part afin de sécuriser le premier, d’autre part afin de faire face à la forte demande prévue dans les années à venir. Deux options sont à l’étude, la première provenant d’Australie via la Nouvelle Calédonie, et la seconde consistant en un raccordement à l’Amérique du Sud via l’Île de Pâques, probablement au Chili. Mais ces projets sont toujours au stade de plan.
La téléphonie mobile est apparue en 1995. Depuis le 17 juin 2013, un nouvel opérateur téléphonique (PMT-Vodafone45, 46) s’impose comme le tout premier concurrent de l’opérateur historique polynésien (Tikiphone commercialisé sous VINI), mettant ainsi fin au monopole. Par ailleurs, l’arrivée de la concurrence à drastiquement permis de réduire les tarifs de télécommunication et de voir apparaître des offres semblable à celle appliqué en France Métropolitaine. L’ensemble du territoire est quasiment couvert (61 îles en 2009), et plus de 240 000 clients sont recensés.
Depuis début 2014, les numéros de téléphone sont passés de 6 chiffres à 8 chiffres. Le 17 juin 2013, depuis l’ouverture de Vodafone, les numéros de téléphone mobile Vodafone commencent par 89. Le 21 juin 2014, les numéros de téléphone fixe de l’OPT commencent par 40. Le 23 juin 2014, les numéros de téléphone mobile Vini commencent par 87. Le 23 juin 2014, les numéros de téléphone fixe Mana commencent par 49. Seuls les numéros spéciaux n’ont pas été modifiés.

La carte ci-dessus vous permet de naviguer librement afin d’avoir un aperçu de TAHITI et ses îles.
A noter également que cela pourrait être très pratique si vous avez déjà votre adresse à TAHITI. Afin de voir les différents centre d’intérêts dans les alentours de votre lieu de résidence.
La Polynésie française ne possède pas encore de système de navigation. Même si certaines société comme Google avec son Google earth ou Google map sont assez avancé sur les base de données géographique.
Le fait est que les habitants de ce Pays d’outre mer français n’aient pas l’habitude de référencer un adresse selon les rues et les numéros de résidence. Les autochtones se repèrent grâce à des commerces, des monuments ou références visuels. Par exemple, si vous demandez à un résident Polynésien où se trouve le centre d’équitation (appeler généralement l’hippodrome), il vous guidera en vous indiquant un bâtiment bleu au niveau d’un carrefour tricolore. Il faudra ensuite prendre la route qui part vers la montagne et suivre les panneaux d’indication tout le long de cette route.
Mais si vous êtes féru de nouvelles technologies, sachez qu’il existe sur les plateformes mobiles, des applications de navigations qui fonctionnent très bien en Polynésie.

Pin It